Maspalomas
GranCanaria.com El Tiempo Hoy Home

L’Île

 

À la découverte de Gáldar

Pour visiter la commune de Gáldar depuis la capitale de l'île, Las Palmas de Gran Canaria, le trajet à effectuer passe par la Route du Nord. C'est une route qui longe la côte du nord de la Grande Canarie et où la conduite est facile. Pour parvenir à Gáldar, il faut d'abord traverser les villages de Bañaderos, Quintanilla et San Andrés pour arriver ensuite à la sortie de Guía-Gáldar-Agaete. Étant donné que cette route dispose de plusieurs voies dans chaque sens, le conducteur peut parcourir les 27 kilomètres qui le séparent de la capitale en 20 minutes à peine.

Si le visiteur souhaite utiliser les transports en commun pour se rendre à la commune de Gáldar, il devra aller à la Gare Routière de Las Palmas de Gran Canaria et y prendre le bus numéro 105.

On peut voir au Parc Archéologique de la «Cueva Pintada» (Grotte Peinte) une partie du passé le plus ancien de la ville de Gáldar, capitale de l'un des anciens royaumes de l'île («Guanartematos»). Il se trouve dans le centre de la ville et constitue l'une des principales découvertes d'art rupestre de la zone atlantique.

Sur la côte se trouvent le village et la nécropole de La Guancha. L'étendue du site est actuellement réduite à 24 000 m2. On peut y observer comment étaient les mausolées des anciens habitants de l'île, la résidence de «Guaires» (conseillers du «Faycan», chef religieux aborigène) et «Harimaguadas» (prêtresses aborigènes) ainsi que les tumulus. Entre autres constructions préhispaniques, on y trouve le plus grand des tumulus conservés de nos jours.

Dans le centre de la ville, déclaré Ensemble Historique en 1981, plusieurs édifices remarquables sont conservés.

L'église de Santiago de Gáldar, l'un des plus beaux temples des Canaries, est considéré comme le trait d'union entre le style baroque et le premier néo-classicisme de l'archipel. D'intéressantes œuvres d'art de l'ancien bâtiment du XVIe siècle, aujourd'hui disparu, sont conservées dans le temple actuel. C'est le cas des fonts baptismaux verts dont le premier baptême fut celui des canariens vaincus. On peut contempler, à l'intérieur de l'église et du musée annexe, plusieurs œuvres de peinture, sculpture et orfèvrerie d'une valeur considérable.

L'ancien Hôtel de Ville, construit sur un ancien bâtiment du XVIIIe siècle, est un édifice aux caractéristiques environnementales remarquables. On y conserve avec soin l'un des plus anciens exemplaires de dragonniers de la Grande Canarie dont la présence était déjà mentionnée en 1718.

À côté de l'Hôtel de Ville se trouve le Théâtre Municipal, construit en 1912 pour remplacer l'ancien théâtre fondé par Isabel II.

"La Plaza Grande" (Grand Place) est un autre élément remarquable de la ville. Elle constitue l'un des meilleurs exemples de promenade du XIXe siècle aux Canaries où se trouvent de remarquables exemplaires centenaires de lauriers d'Inde et d'araucarias (fycus macrophylla).

Le Musée de Antonio Padrón, l'un des artistes les plus importants des mouvements avant-gardistes de l'archipel, se trouve à quelques mètres à peine de la place. Plus de cent de ses œuvres y sont conservées.

Une ascension des Montagnes de Gáldar et d'Amagro permettra au visiteur de jouir de vues panoramiques d'une singulière beauté. Il pourra y comprendre la formation du paysage de cette région historique. Vers l'intérieur, les vues grandioses et l'extraordinaire intérêt géologique et botanique de los Pinos de Gáldar en font une visite presque incontournable.

En chemin, le Site Historique de Barranco Hondo de Abajo offre l'opportunité d'observer l'un des sites troglodytes les plus importants de l'archipel. Juste à côté, un petit musée ethnographique montre les aspects les plus représentatifs de la culture la plus traditionnelle des sommets de la Grande Canarie.

Les plages

Gáldar est une commune éminemment côtière et l'une des villes de la région du nord de la Grande Canarie qui offre le plus grand nombre de plages.

Les plages de Boca Barranco (cette plage ne se prête pas à la baignade et les courants y sont forts) et de Sardina. Cette dernière reçoit un plus grand nombre de baigneurs en raison des bonnes conditions de la mer et de sa côte sableuse . Plusieurs sanitaires de plage, des restaurants et des écoles de plongée, de voile et de planche à voile y ont été installés.

En plus de ces deux plages, Gáldar dispose de plusieurs autres zones côtières. El Agujero, avec sa fameuse piscine, offre une agréable alternative à la visite des ruines préhispaniques. Les calanques rocheuses de Caleta de Arriba, de El Juncal, Punta Gorda, La Guancha, etc. possèdent un charme particulier.

Achats

Gáldar est devenue l'une des zones les plus peuplées du nord de la Grande Canarie. Il y a dans son centre-ville une multitude de commerce où l'on peut se procurer toutes sortes de produits textiles et alimentaires. Le Marché Municipal, offre un grand choix de produits frais du potager, de la ferme et de la mer.

Mais à Galdar on peut aussi acquérir des articles artisanaux les plus traditionnelles de l'île. Il convient de souligner, à ce propos, la fabrication de faïence «à l'ancienne», dans des fours à feu de bois en argile. Hoya Pineda, l'un des principaux quartiers de la commune, réunit un grand nombre d'ateliers d'artisanat. On y réalise des objets en poterie et en céramique. Le quartier est devenu un centre artisanal de grande importance.

Les tissus confectionnés sur les métiers qui se trouvent dans la majorité des maisons rurales de la commune sont un autre produit de Gáldar digne d'être mentionné. Les «naifes» ou couteaux canariens sont aussi fabriqués par beaucoup d'artisans de Gáldar; ils y pratiquent diverses incrustations de métal et de corne aux formes géométriques. De plus, la commune accueille une grande partie de l'artisanat du bois produit dans l'Ile.

Gastronomie

À Gáldar, tout comme dans d'autres communes limitrophes, l'un des mets les plus exquis que le visiteur puisse déguster c'est le fromage. Ce sont des fromages de lait de brebis et de fleur dont l'arôme et la saveur particuliers sont obtenus grâce à la fleur de chardon utilisée dans leur élaboration et leur présure. Mais, bien entendu, à Gáldar, on trouve d'autres types de fromage tout aussi savoureux.

Les plats à base de viande de chevreau et de vache que l'on peut déguster dans beaucoup de restaurants et grills de la ville sont aussi remarquables.

Dans la zone côtière de Sardina, les plats de poisson frais, accompagnés de beaucoup d'autres délices, constituent un autre attrait gastronomique de la commune.


Vous voulez découvrir le quartier historique de Gáldar ?
Partez sur les circuits guidés de Macaronesia Tours et découvrez le patrimoine de la ville.


Patronato de Turismo de Gran Canaria. Tous droits réservés.
Cadre Légal