Maspalomas
GranCanaria.com El Tiempo Hoy Home

L’Île

 

À la découverte de Mogán

Pour arriver à Mogan, vous devez prendre l’autoroute à la sortie de la capitale pour longer la côte, jusqu’à l’entrée d’Arguinegin. Pour arriver dans le centre du village, sur le dernier tronçon de route vous devez entrer à l’intérieur des terres où la route est davantage sinueuse. Entre la capitale et le centre de Mogan il faut compter plus ou moins une heure. Si vous choisissez les transports en commun, à partir de la gare routière (estación de guaguas) de Las Palmas de Gran Canaria, il y a une liaison toutes les heures sur la ligne 91, elle vous conduit en 50 minutes à la Plage del Cura.

D’autres lignes comme la numéro 32 et la 01, relient les zones touristiques d’Arguineguin, Puerto Rico et le Port de Mogan, la capitale et la Plage del Inglés, toutes les vingt minutes environ. Enfin, pour arriver dans le centre de Mogan et à La Aldea de San Nicolás, il faut prendre les lignes 84 et 38 respectivement.

La municipalité de Mogan est essentiellement touristique, les visites sont le plus fréquemment destinées aux plages qui se déploient sur son littoral et qui se ont formé autour d’elles six quartiers touristiques : Arguineguín-Patalavaca, Anfi del Mar, Puerto Rico – Amadores, Tauro – Playa del Cura, Taurito et Puerto de Mogán. Sur l’ensemble de ces quartiers les installations hôtelières et les restaurants sont en nombre, ils bordent avec des avenues et promenades chacune des plages.

Le Puerto de Mogán, avec une plage de sable noir, est un quartier maritime qui en raison de son enclavement si particulier et sa beauté naturelle a donné naissance à une des plus belles cités des Canaries. Son port de plaisance, point de rencontre de nombreux amoureux du nautisme international, dispose de 225 bittes d’amarrage, et son ambiance de marin font du Port de Mogán un lieu inoubliable.

Si vous préférez faire une visite culturelle, nous vous recommandons de vous promener dans les rues du centre où vous pourrez admirer l’Église de San Antonio, construite en 1814. On remarquera un beau plafond à caissons en bois travaillé ainsi que les statues de Saint-Antoine de Padoue et de l’Immaculée Conception.

L’environnement de Mogan mérite bien une autre visite. Ainsi, le Macizo del Suroeste (Massif du Sud-Ouest) est un espace de grand intérêt géomorphologique et botanique, ses paysages et son archéologie présentent des valeurs particulières. On peut observer dans cette zone de vastes étendues plantées de « tabaibales » (espèce de sainbois canarien), plantes endémiques de l’Île. Les Gorges de Veneguera commencent au pied de la spectaculaire formation rocheuse des Azulejos, une grandiose paroi rocheuse dont les couleurs vont du rouge foncé au bleu en passant par plusieurs tons de jaunes.

Plus haut, dans le Parc Naturel de Ojeda, Inagua et Pajonales abritent une imposante quantité de pinèdes. La zone est idéale pour la randonnée sur ses sentiers. En partant d’Arguineguín, et en empruntant une route pentue et curviligne, il est possible d’arriver à la Presa de Soria, le plus grand barrage de l’Île qui est devenu un grand lac vert entouré de palmeraies. Dans les Gorges de Toscas, Puerto Rico, Tauro et Taurito on trouve d’intéressantes routes pour la randonnée pédestre.

Les plages

Le littoral de la municipalité de Mogan est essentiellement composé de falaises, bien qu’à l’embouchure de ses nombreuses gorges se trouvent plusieurs des principales plages de l’Île. Arguineguín, village et port de pêcheurs par excellence, est la plus grande agglomération de la municipalité.

La plage de Patalavaca, sur sa partie située entre Arguineguín et la plage de la Verga, offre une importante infrastructure hôtelière, avec des hôtels et des appartements de catégories diverses, tous en première ligne de front de mer. Si on continue en longeant la côte, on se retrouve à Anfi del Mar qui possède une plage aux eaux tranquilles, une jetée pour bateaux de plaisance et de luxueuses installations exploitées en time-share.

La plage de Puerto Rico se situe sur la plus grande cité touristique de Mogán. Son port de plaisance a une capacité d’accueil pour des bateaux de plaisance et des yachts de luxe. On y trouve une magnifique École de Voile, au prestige international, berceau de plusieurs médailles d’or aux jeux olympiques, et où on a la possibilité de suivre des formations officielles pour tous les niveaux.

Une promenade maritime de près d’un kilomètre sépare Puerto Rico de la Plage de Amadores. Cette nouvelle plage de sable blanc comprend une zone commerçante entourée de jardins. À quelques mètres de Amadores, se trouve la Plage de Tauro, plage naturelle et peu fréquentée, un site idéal pour prendre le soleil loin de toute agitation. Ses terres, occupées jadis par des plantations agricoles et de fruits tropicaux, ont été changées en un projet ambitieux qui comprendra de luxueuses résidences, des lacs artificiels et de vastes espaces verts.

Près de Tauro, la Plage del Cura propose au visiteur une large gamme d’hôtels et appartements et un petit centre commercial placé tout près de la mer. Sa plage de sable noir et ses criques, constituent le lieu parfait pour les amateurs de pêche à la canne. La Plage de Los Frailes, la Plage de Medio Almud et la Plage de Tiritaña font partie du territoire que la municipalité conserve comme vierge.

On accède à ces sites par des chemins de terre, on laisse sa voiture sur la route principale. Par la suite, on trouve la Plage de Taurito, plage de sable fin et bien abritée des vents grâce à de hautes murailles rocheuses qui couronnent la vallée. Il est possible d’y visiter un grand lac artificiel, d’eau de mer, entouré de vastes espaces verts et de terrains de sport.

Sur la Côte de Mogán, la pêche en haute mer mérite une mention spéciale car depuis environ 20 ans, date à laquelle on a commencé à inscrire toutes les prises auprès de l’Asociación Internacional de Pesca (Association Internationale de Pêche – IGFA), sur les Ports de Puerto Rico et Puerto de Mogán, on a battu 87 records du monde.

Achats

À Mogán il y a aussi du temps pour les loisirs, le divertissement et les achats. Pour cela, rien de mieux que de se lever tôt et prendre le bus qui part chaque mardi de Puerto Rico pour se rendre au petit marché de Arguineguín où vous trouverez fruits et légumes frais, vêtements bon marché, etc. Le vendredi, c’est au tour de Puerto de Mogán. Ce lieu, à la nature paisible, se réveille bien avant le lever du soleil avec les allez et venues des uns et des autres pour accueillir tout le matin et jusqu’à deux heures de l’après-midi un grand nombre de visiteurs qui vont parcourir les étals à la recherche d’une bonne affaire.

Gastronomie

À Mogán, on a pour coutume de se rendre sur le Port pour déguster du poisson frais pêché sur zone, en particulier le thon a la plancha, ou les fameuses soupes de poisson, les berniques préparées avec du mojo vert (sauce au poivron vert) et le poisson aux aubergines.

Ces plats typiques coexistent avec la cuisine traditionnelle de l’Île dans laquelle prédominent les pommes de terre ridées, le sancocho (plat à base de poisson et de pomme de terre), la viande de chevreau et la ropa vieja (plat à base de bœuf et de pois chiches). Pour les desserts, rien de mieux que la papaye à l’orange, très digeste, les mangues ou les anones, ce sont les fruits cultivés dans la région.



Plus d'options pour votre voyage
Si vous voulez réaliser une visite guidée de Mogán les jours de marché, vous pouvez contacter OKGranCanaria

Patronato de Turismo de Gran Canaria. Tous droits réservés.
Cadre Légal