Maspalomas
GranCanaria.com El Tiempo Hoy Home

L’Île

 

À la découverte de Santa Lucía

Santa Lucía mérite une visite au cœur de son histoire, dont une promenade à la fameuse Fortaleza de Ansite (Forteresse de Ansite), un site volcanique où l’on trouve de nombreuses grottes aborigènes qui servaient d’habitations ou de tombeaux, on y a découvert une grande quantité de matériel archéologique. De même, on peut découvrir dans cette forteresse les sépultures dans des grottes naturelles qui étaient normalement associées aux villages d’habitation.

Les sépultures en tumulus sont présentes dans une moindre mesure sur la municipalité et on a découvert leur existence seulement dans la zone du Pozo Izquierdo, sur la plage du même nom.

Le premier ermitage de Santa Lucía a été construit en l’honneur de Santa Lucía dans la seconde moitié du XVIème siècle. En 1761, comme son état de conservation n’était pas convenable, les habitants décidèrent de le détruire pour construire un autre ermitage sur le même village mais sur un autre terrain. Le second ermitage a été béni en 1761 mais il ne resta pas longtemps debout à cause de son mauvais état. Il tomba finalement en ruine en 1788, la statue de Santa Lucía a été transférée à la grande chapelle d’un nouvel ermitage ; ce troisième ermitage allait connaître la même malchance que les deux précédents. Plus tard, en 1905, on construit l’Église Santa Lucía qui se trouve sur la place du village, sur une colline et remplace le troisième ermitage. C’est une des visites conseillées à l’heure actuelle sur la municipalité.

Le Musée Château de la Forteresse, situé dans le centre de Santa Lucía, est une autre visite que nous recommandons au visiteur, il présente un fort intérêt historique et culturel. Ce musée est surtout un musée archéologique, y sont exposés des restes trouvés dans les gisements archéologiques de la zone. Il est aussi possible d’observer des pièces ethnographiques, botaniques et zoologiques. Dans les alentours de ce musée s’étend un jardin dans lequel on peut apprécier la présence d’une flore autochtone et d’arbres fruitiers de différentes latitudes.

Si on préfère faire des excursions dans la nature environnante de la municipalité, il faut absolument visiter la Caldera de Tirajana, située dans le centre de l’île de Grande Canarie direction Sud-Est. C’est une large « caldera » (cratère) sur laquelle sont accrochés les villages de Santa Lucía et San Bartolomé de Tirajana. Ce lieu présente une grande singularité paysagère car il combine le relief escarpé du territoire, l’ensemble architectonique, la richesse végétale et le paysage agricole.

Les Gorges de Tirajana naissent sur la Caldera de Tirajana et débouchent sur la mer dans la plaine de Juan Grande. Ces gorges s’étendent sur 76 km² et le visiteur peut en apprécier les différents aspects archéologiques, botaniques et géologiques. Dans ce bassin, on a construit le barrage de la Sorrueda. C’est au cœur de cet environnement que l’on trouve les plus belles et les plus vastes palmeraies de l’île, la palmeraie de la Surreda située tout près du barrage vaut particulièrement le détour.

Les plages

La municipalité de Santa Lucía est en bord de mer. Sa côte abrite une plage considérée comme une des meilleures pour la pratique de la planche à voile. Il s’agit de la Plage de Pozo Izquierdo dont la caractéristique est d’être une zone fréquemment battue par les vents.

Elle a été choisie comme un des principaux sites pour les épreuves du championnat du monde de planche à voile. En effet, c’est sur cette plage qu’est basé le Centre International de Windsurfing, aménagé avec les installations nécessaires à la pratique de ce sport nautique ; piscines et boutiques spécialisées dans cette activité sportive.

C’est également là qu’est fixé l’Instituto Tecnológico de Canarias (Institut Technologique des Canaries) qui étudie les énergies renouvelables et l’Usine de dessalement qui fournit de l’eau potable à partir de l’eau de mer aux villes et villages ayant une demande supérieure à 200 m3/ jour.

Achats

Santa Lucía est une municipalité dont l’activité commerciale est forte, favorisée par la croissance démographique. Ainsi, la zone du Vecindario, traversée par la longue Avenida de Canarias constitue une des références commerciales les plus importantes de l’Île. On y trouve les grands centres commerciaux (C. C. Atlántico, C. C. La Ciel, C. C. Avenida de Canarias) qui sont faciles d’accès à partir de l’Autoroute du Sud. Boutiques de vêtements, grands espaces de loisir (restaurants, cinémas, terrasses…), hypermarchés, etc. sont rassemblés dans le centre de Vecindario.

Mais si vous souhaitez découvrir les produits typiques du terroir et l’artisanat de la municipalité, il est indispensable de faire un tour sur le marché qui se tient tous les mercredis au Vecindario et les dimanches dans le centre de Santa Lucía.

Il est également possible de visiter sur la commune le Centro de Artesanía (Centre d’Artisanat) qui se trouve au Vecindario, dans le Parc de la Era. On peut y visiter l’atelier de fabrication d’objets en poterie et vannerie.

La poterie traditionnelle à Santa Lucía est caractérisée par l’héritage de la technique des aborigènes avec l’utilisation exclusive des mains pour le modelage des pots. Les matières premières utilisées sont l’argile, le sable des gorges, l’ocre rouge et le bois pour faire le feu. Pour la fabrication des paniers, on utilise des fibres végétales : le rotin, les filaments tirés des feuilles de palmier, la feuille de palme, le jonc et le roseau entre autres.

Le Centro de Artesanía (Centre d’Artisanat) comprend un point de vente et une salle d’exposition qui sont ouverts tous les jours de la semaine.

Gastronomie

Vous pourrez déguster la gastronomie variée et typique des Canaries dans les différents établissements de restauration de la municipalité, que ce soit dans le centre de Santa Lucía ou dans le centre-ville de Vecindario.

Parmi les plats typiques les plus remarquables, nous devons faire mention des Pommes de terre ridées, du potage canarien, du sancocho (plat à base de poisson et de pommes de terre), du lapin en daube ou des olives du pays, qui sont quelques-unes des possibilités que proposent les restaurants à l’intérieur des terres.

Dans la gastronomie typique de Santa Lucía, l’olive de la région se distingue, le Mejunje de Ventura (Breuvage) et les Vins d’Ansite.

En bord de mer, à Pozo Izquierdo, le visiteur peut aussi déguster les poissons frais pêchés sur zone.

Mais une des caractéristiques principales de la gastronomie de Santa Lucía est la possibilité de savourer les bons vins blanc et rouge élaborés dans nos caves.


Vous voulez découvrir les villages de l'île ?
Gastronomie Gran Canaria vous offre la possibilité de prendre part à des circuits gastronomiques sur les villes de Santa Lucía et Agüimes.



Patronato de Turismo de Gran Canaria. Tous droits réservés.
Cadre Légal