Maspalomas
GranCanaria.com El Tiempo Hoy Home

L’Île

 

À la découverte de Santa María de Guía

La commune de Santa María de Guía offre diverses possibilités de loisirs et de visites au touriste souhaitant apprécier des œuvres architecturales et des espaces naturels.

Une promenade dans les rues de Santa María de Guía permet de percevoir la beauté de ses édifices, tout particulièrement mis en valeur après la phase d'embellissement et de peinture du centre-ville. Nous pouvons ainsi nous perdre dans un monde de couleurs et de gaieté en nous transporter au cœur de la splendeur dont jouissait autrefois la commune.

Le centre historique a été déclaré Monument Historique et Artistique National en 1982. Parmi les bâtiments qui s'y trouvent, nous pouvons signaler l'église paroissiale, de style néoclassique et dont la façade est flanquée de deux tours latérales. À l'intérieur, des œuvres d'art de grande importance sont conservées. Il convient de souligner, dans l’église, les retables et images du sculpteur José Luján Pérez, originaire de cette commune. On peut aussi y visiter la Niche de la Vierge ( ouverte les mercredis et samedis de 10:00 à 14:00 heures ). En ce lieu repose notre sainte patronne et diverses pièces d'orfèvrerie y sont exposées. Les brancards à baldaquins d'argent encadrant l'image de la Vierge de Guía sont l'une des plus remarquables d'entre elles. On y trouve aussi des objets textiles tels que quelques manteaux de la Vierge, des étendards, des dais, des chasubles, des capes et costumes masculins utilisés dans le passé par le clergé.

La Maison des Quintana est un autre exemple de l'architecture de la commune. Elle est située sur la Plaza Mayor ( Grand-place ) de Guía, et son édification remonte au XVIIe siècle. Le balcon canarien -mudéjar de bois et blason des familles Guanarteme et Quintana est remarquable.

La Maison de Néstor Álamo, dans la rue San José, est un lieu digne d'être visité. Il s'agit d'une résidence construite au XVIIe siècle. Elle a été récemment restaurée par le « Cabildo Insular » ( Gouvernement Insulaire ) et la Mairie de Guía pour en faire un musée consacré à l'auteur.

L'Ermitage de San Roque fait aussi partie du patrimoine historique du lieu. Situé sur la place du même nom, dans la partie haute de la ville, c'est un édifice relativement moderne de style néoclassique et réalisé en calcaire et pierres de taille du pays. L'Ermitage de San Sebastián, construit au XVIe siècle est un ermitage canarien typique et qui a été récemment restaurée tout en gardant son style d’origine.

Mais si ce que vous souhaitez c'est profiter de l'environnement naturel de la commune, il convient alors de signaler la Réserve Naturelle Spéciale du Brezal, principalement composée de lauriers, d’ « acebiños » (ilex canariensis), de bruyères, de hêtres et de grenadilles.

Le Cenobio de Valerón est un autre lieu caractéristique de Guía. Il s'agit d'un site archéologique déclaré Bien d'Intérêt Culturel en 1978. Le Cenobio était un grand grenier-forteresse où la population préhispanique conservait ses réserves dans des cavités creusées dans la pierre. Le Tagoror del Gallego est un autre gisement archéologique de l'île. Il est formé d'une surface semi-circulaire sur laquelle on peut observer trois trônes, exécutés en pierre extraite de la montagne, et entourés de ce qui était peut-être une sorte de tribune. On pense qu'il pouvait s'agir d'un "Palais de Justice".

Les plages

Santa María de Guía est une commune côtière extrêmement rocheuse. Elle offre néanmoins trois plages auxquelles se rendent, principalement, les habitants de la zone.

La Plage de San Felipe se trouve à l'extrémité occidentale de la côte de Lairaga. On y accède, depuis le croisement de El Pagador, par un chemin en bon état.

L'un des plus grands attraits de cette plage, en plus d'être une zone peu touristique, c'est qu'elle offre la possibilité d'y pratiquer le surf en raison des fortes conditions de la mer. La pratique du parapente est aussi très fréquente dans cette partie de l'île hérissée de falaises abruptes.

Dans cette zone se trouvent plusieurs des meilleurs restaurants et bars de la commune; leur offre est basée sur les produits provenant chaque jour directement de la mer.

Le principal charme de la plage de Roque Prieto, située dans le quartier de la Atalaya, à deux kilomètres du centre du village, est sa piscine naturelle. Elle offre de très bonnes conditions de baignade. Enfin, la Plage de Caleta Arriba à la limite entre Guía et Gáldar, est aussi une zone côtière où passent peu de visiteurs.

Achats

Guía est l'une des communes de la Grande Canarie où l'artisanat est le plus ancré. Le visiteur pourra choisir entre divers ateliers d'artisanat et le marché municipal, situé sur la Plaza Grande et sur la Plaza de Luján Pérez. Il ouvre ses portes les mardis et dimanches de 8H30 à 13H00. Si vous souhaitez acheter des produits du terroir, vous devez savoir que Guía est connue, principalement, pour l'élaboration du fromage.

Mais si ce qui vous intéresse c'est acheter un produit artisanal, sachez que Santa María de Guía est l'une des communes où la production du couteau canarien est la plus enracinée. Le couteau canarien est l'instrument que portaient les agriculteurs et les éleveurs de l'île. Son manche est fait d’incrustations de métal et de corne aux formes géométriques. La lame se caractérise par ses grandes dimensions, entre 15 et 20 centimètres.

Les objets et meubles en bois taillé sont aussi un des grands charmes de Guía. Les ateliers d'artisanat du centre du village en offrent un exemple : balcons canariens, malles, « tallas » ( objets en bois taillé ) canariennes... pour terminer, la vannerie et le travail de l'osier sont aussi très populaires à Guía et comptent parmi les produits les plus achetés dans les ateliers d'artisanat.

Gastronomie

Le Fromage de Fleur de Guía est le produit gastronomique par excellence à Santa María de Guía. Son élaboration consiste à faire cailler le lait cru de vache et de brebis en utilisant le bouton de la fleur de chardon bleu. Son authenticité réside aussi dans le séchage qui se réalise sur des claies installées dans des grottes où règne une faible humidité qui contribue à lui donner un arôme et une saveur particuliers.

Le fromage est l'élément de base de certains plats comme le «mojo» (sauce piquante) au fromage et les beignets de fromage frais que l'on peut savourer non seulement à Guía mais aussi dans le reste de l'île

Si la campagne de Guía est une terre d'élevage, dans la vieille ville la pâtisserie constitue le meilleur ambassadeur de la gastronomie locale. Le choix est varié et comprend les «lengüillas», des gâteaux à la pâte croustillante qui reçoivent leur nom en raison de leur forme rappelant celle d'une langue, les «mantecados» (biscuits de saindoux) et les «bollos» (viennoiseries) à l'anis, de raisins secs, de cannelle ou d'amandes.

La condition côtière de Guía contribue aussi à ce que ses restaurants offrent le meilleur choix de poissons de la zone: petits poulpes, moules, serrans à queue noire, perroquet vieillard…


Vous voulez découvrir la côte nord de l'île ?
Tripgrancanaria vous propose un Circuits à travers les Senteurs du Nord.


Macaronesia Tours
propose des circuits guidés à Santa María de Guía, avec quelques touches de sucreries, fromage de fleur et artisanat.


Patronato de Turismo de Gran Canaria. Tous droits réservés.
Cadre Légal