Maspalomas
GranCanaria.com El Tiempo Hoy Inicio
 

La mer peut être un trampoline

Si on m’avait dit, enfant, que j’arriverais un jour à voler sur l’eau à toute vitesse, accroché à un cerf-volant… je ne l’aurais jamais cru. Si on m’avait juré que je pourrais sauter sur la mer comme un trampoline, en faisant des sauts énormes, en volant si haut que je chatouillerait presque les pieds des petits avions… sincèrement, je ne l’aurais pas cru.

Un kitesurfeur vole avec sa planche
Vue de l’Atlantique

Mais la vie est parfois étrange et surprenante. Maintenant que j’ai grandi je passe mon temps avec un cerf-volant. A faire du kitesurf. À pratiquer le meilleur sport jamais inventé pour les fous d’adrénaline comme moi : le kite.

Un sport conçu sur mesure pour l'île de Gran Canaria. Il suffit d’avoir des zones ventées, avec un très beau temps et une mer bleue bordée d’une côté pleine de plages. Tout cela, vous l’avez ici. Sur une île de grande tradition surfeuse et véliplanchiste. Où vous pouvez trouver bon nombre de sites pour pratiquer et où de plus en plus d’écoles permettent de se lancer dans l’aventure du kitesurf.

Deux garçons pratiquent le kitesurf sur une mer bleue
Une jeune femme pratique le kitesurf

C’est la raison pour laquelle on trouve de plus en plus de cerf-volant à Gran Canaria. Non seulement ceux des vacanciers mais aussi ceux des habitants du coin qui ferment subitement leurs bureaux, salons de coiffure et boulangeries pour aller voler. Nombreux sont ceux qui filent à la plage avec leur matos de kitesurf dans le coffre de la voiture dès qu’ils le peuvent. Pour naviguer sur une mer ensoleillée et amusante.

Il est assez difficile d’expliquer les raisons de cette curieuse fièvre qui nous a touchés. De cette fièvre sportive-marine. Il est aussi difficile de dire que je vais cesser d’en parler. Parce que je dois y aller là. Naviguer. Faire mille sauts sur une planche de kite. Venez essayer si vous voulez.

Patronato de Turismo de Gran Canaria. Tous droits réservés.
Cadre Légal