Gran Canaria
Web officiel du tourisme de Gran Canaria
Silueta Gran Canaria Site Map
Gran Canaria
Gastronomie

Teror

Le cœur de l’île n’est que douceur !

Au centre géographique de l’île se trouve le village qui est également le pôle d’attention pour tous les visiteurs, du coin ou étrangers, qui se rendent à la Basilique de la Virgen del Pino, la sainte-patronne de l’île. Cette situation stratégique a eu pour effet que le centre historique de Teror devienne une destination dominicale très fréquentée pour de nombreuses raisons. Le mouvement massif de personnes, tous les week-ends, prend aujourd’hui la forme d’une promenade autour du site, avec un tour en plein air sur le marché qui envahit les ruelles enchevêtrées qui le cernent.

 

Un couple dans le centre de Teror
Danse traditionnelle à la Basilique lors des fêtes du Pino

Ce marché offre, à travers ses quelque 150 stands, depuis les souvenirs religieux en l’honneur de la Virgen jusqu’aux jouets pour les enfants en passant par les animaux et les vêtements. Néanmoins, la principale raison de son attrait auprès des insulaires et touristes est son offre gastronomique. Les bars et leurs terrasses participent à cette espèce de fête interminable qui est organisée toutes les semaines dans une ambiance de « bouillonnement tranquille », si tant est que ces deux mots puissent décrire ce qu’il se passe ici.

Participent aussi, avec leurs portes grandes-ouvertes, les commerces du coin, magasin d’instruments de musique compris, en effet depuis 1932, le village porte l’étiquette de lieu de foire. Ah, mais nous n’avons pas encore abordé la question de la gastronomie ! Et bien, allons-y !

Chorizo de Teror

Au chapitre des produits si particuliers estampillés « de Teror », il y en a plusieurs : Les chorizos doux et les boudins sucrés sont parmi les plus populaires, élaborés dans de petites boucheries industrielles à caractère familial et installées dans le village. Les chorizos, bien entendu, tiennent la place d’honneur dans les sandwichs faits avec du pain cuit au feu de bois – le marché en propose tout un éventail, dans certains cas, ils sont pétris et cuits artisanalement seulement pour ce jour précis -, leur mie rougeâtre est tartinée pour le plus grand régal de leurs nombreux fans.

 

Tant qu’on en est au pain, s’arrêter aux stands qui en vendent va imposer de fournir un énorme effort pour se décider… et pour ne pas se retrouver avec un sac plein de pains qu’il sera impossible d’avaler en une semaine ! Ceux cuits au feu de bois sont présentés sous différents formats, mais il y aussi les traditionnels pains aux œufs, à la patate et au maïs, en plus de nombreuses autres possibilités plus innovantes à base de différents types de farine.

Bistrot avec fromage et vin
Pain artisanal

Sur une île qui est le paradis des amoureux du bon fromage, il est possible ici d’acheter d’excellents représentants de cette célébrité bien méritée : Fromages secs ou frais, enrobés de paprika ou de gofio, fromages de chèvre ou de brebis ou encore mélangé au lait de vache, fabriqués par des bergers et éleveurs de tous les coins du territoire. Les voir sur le présentoir est déjà un délice pour les yeux et ce n’est rien à côté du plaisir provoqué par leur dégustation.

Teror accueille en outre depuis 1888 une petite communauté de religieuses bien particulières, elles sont cloîtrées. Dans leur monastère cistercien, dont la construction remonte à cette époque, les sœurs élaborent toute une gamme de savoureuses pâtisseries (gâteaux à l’anis, truchas, copeaux d’amandes, massepains, biscuits et gâteaux au saindoux) qu’il est possible de se procurer au sein même du monastère (par le biais d’un treuil qui occulte leurs visages du monde extérieur) ou auprès de l’un des stands du marché dominical spécialisé dans la vente de ces produits.

Douceurs à la patate douce
Pâtissier au travail

Ce sont là seulement quelques exemples de ce qu’il est possible de trouver ici. Mais la liste est longue (on n’oublie pas les turrons des Canaries, qui n’ont rien à voir avec les turrons de Noël, aux Canaries on en mange toute l’année, particulièrement à l’occasion des fêtes !), laissez-vous embarquer pour une balade dans Teror et découvrez en tous les recoins. Bien entendu, dans les restaurants, la gastronomie offre une sélection variée de viandes, la spécialité locale.

Plus d'infos

Les cookies permettent de vous offrir de meilleurs contenus. Lors de l´utilisation de nos services, vous acceptez les cookies. En poursuivant la navigation, nous considérons que vous acceptez les cookies.