Gran Canaria
Web officiel du tourisme de Gran Canaria
Silueta Gran Canaria Site Map
Gran Canaria
L’Île

Le vieux bois parle encore à Osorio

Le vieux bois parle encore à Osorio

Journée ensoleillée à Osorio

Le Domaine d'Osorio s'éveille prêt à offrir des coins où l'on peut venir fuir le bruit. Vous n'aurez pas assez de doigts sur la main pour les compter. Ses multiples recoins, cachés dans son bois tressé de laurisylve, le sentier des châtaigniers, les chênes, les jardins. Les chemins qui se croisent et s'entrecroisent pour pénétrer dans la végétation pour rejoindre une source qui jaillit avec plus ou moins d'intensité selon les saisons. Il est également agréable de discerner les plantations de pommes de terre et de maïs qui se profilent dans les plaines.

Ce sont là quelques-unes des merveilles que vous réserve cette excursion. Derniers témoins d'un des bois les plus importants de l'île, le mythique Parque Rural de Doramas.

Maison du garde du domaine
Allée de l'entrée d'Osorio

À Osorio on peut se laisser aller à rêver, penser, vous pourrez reconnaître certains aspects de notre passé. Un lieu magique qui recèle, bien en sécurité, un certain ordre, un équilibre délicat qui ne porte pas atteinte à la nature, bien au contraire.Sa propre beauté ruisselle de toutes parts. 

Un bon exemple de la façon dont il est possible de se laisser guider et d'interagir avec la nature sans interférer au-delà du raisonnable. Il est curieux de constater comment, ces dernières années et après plusieurs programmes de reforestation arboricole, la flore autochtone continue à apparaître des sols de ce domaine, surtout la laurisylve mais aussi les mocans, oliviers sauvages et grenadille. Aujourd'hui, les espèces locales cohabitent avec les espèces importées et donnent au lieu une beauté variée et peu habituelle.

Un champignon sur le sol humide d'Osorio

Un détour par le domaine s'impose lorsque le jour tombe et se glissent les derniers rayons du soleil pour peindre un paysage aux couleurs uniques pour souligner les nuances de chaque élément.

Il est probable que ces images s'impriment sur votre rétine et ne vous quittent plus, ne s'effacent pas, même endormi elles ne disparaîtront pas de votre esprit. Et lorsque vous vous y attendrez le moins, n'importe où ailleurs, ces quelques touches, ces senteurs d'Osorio, petit recoin près de Teror à Gran Canaria, viendront encore vous hanter. Des images qui renaîtront, qui surgiront sans prévenir comme le fait la Laurisylve. Vous verrez bien ?

Documento sin título
Comment venir en voiture

Depuis la capitale, Las Palmas de Gran Canaria, emprunter la route générale du Nord, GC-2 jusqu'à l'embranchement à Arucas, la GC-20. Prendre alors cette route en direction de Teror. Avant d'arriver, trouver un panneau indiquant ” La Guanchía”, et à ce niveau-là, prendre sur la gauche l'entrée principale de la Finca de Osorio, un portail en grille haute à deux battants.

Documento sin título
- La Basilique Nuestra señora del Pino
C'est le bâtiment le plus important de la Villa Mariana de Teror et l'un des lieux les plus notoires de l'Île, on trouve à l'intérieur la statue de Nuestra Señora la Virgen del Pino, Patronne de la Villa Mariana de Teror et du Diocèse des Canaries.

- Maison Musée des Patronos de la Virgen
Le bâtiment est construit autour d'une fonction monacale rigoureusement cloîtrée. Il se compose de trois corps principaux : l'église, le couvent et l'hôtellerie. C'est aujourd'hui une communauté très réputée pour la fabrication de ses biscuits et friandises artisanaux.

- Monastère cistercien
Le bâtiment a été conçu pour la vie monastique claustrale rigoureuse. Il est composé de trois parties principales: l’église, le couvent, et l’hospice. De nos jours, cette communauté est très connue grâce à l’élaboration de pâtisseries artisanales.

- Le Marché de Teror: Marché Dominical
Le marché qui se tient en plein centre de Teror est l'un des plus fréquentés et où les exposants sont les plus nombreux de toute l'île de Gran Canaria.

- La Fontaine Agria
Elle constitue la principale source de revenus de la Municipalité de Teror. Elle se situe dans les gorges de Teror et est alimentée par trois grandes sources.

Plus d'infos

Les cookies permettent de vous offrir de meilleurs contenus. Lors de l´utilisation de nos services, vous acceptez les cookies. En poursuivant la navigation, nous considérons que vous acceptez les cookies.