Gran Canaria
Web officiel du tourisme de Gran Canaria
Silueta Gran Canaria Site Map
Gran Canaria
L’Île

Fêtes et Informations

Fêtes et évènements

Un des symboles les plus importants de l’identité de l’île de Grande Canarie est sans aucun doute la Fiesta de La Rama à Agaete. C’est la principale fête de la ville en hommage à Nuestra Señora de las Nieves (Notre Dame des Neiges), elle est déclarée depuis 1972 Fête d’Intérêt Touristique National. 

Le 5 août on célèbre la principale fête en l’honneur de la Vierge, mais la veille, le 4 août a lieu la Fiesta de la Rama où des milliers de danseurs, au rythme des deux groupes de musique parcourent la ville en agitant des branches en l’air jusqu’au Sanctuaire de la Virgen de Las Nieves.

La Fiesta de La Rama, d’après certaines études dans ce domaine, pourrait avoir des ressemblances avec le rite aborigène de danse de la pluie que pratiquaient les aborigènes canariens lorsqu’ils descendaient des montagnes de Tirma avec des branches servant à frapper la mer tout en priant les Dieux par des chants. À l’heure actuelle, lors de la Fiesta de la Rama de Agaete, on ne frappe plus la mer avec les branches mais on les remet à la Vierge en signe d’offrande.

La deuxième grande fête de la commune se tient tous les 8 décembre : Fiestas de la Concepción (Les Fêtes de la Conception). C’est la fête de la paroisse de la ville. Les Fiestas de San Pedro ont lieu le 29 juin dans la Vallée d’Agaete, le clou de la célébration est la Bajada de La Rama, depuis la Pinède de Tamadaba jusqu’au quartier de San Pedro le 28 juin.

Le Carnaval constitue également une fête très traditionnelle pour la commune et l’événement le plus important de la manifestation est l’Enterrement de la Sardine.

Histoire

Agaete abrite un grand nombre de sites archéologiques ce qui confirme l’importance de cette cité quant à l’existence d’importants emplacements pré-hispaniques antérieurs à la conquête de l’île de Grande Canarie. Celle-ci remonte à la fin du XVème siècle, une importante incursion s’était produite à travers Puerto de las Nieves afin de terminer la conquête de la zone nord de l’île.

Après la conquête, terminée en 1483, Don Alonso Fernández de Lugo a été érigé en maire d’Agaete et gouverneur de cette région. C’est la dévotion à la Virgen de las Nieves, apportée par Fernández de Lugo lui-même, qui a donné plus tard son nom au lieu, Puerto de las Nieves (Port des Neiges).

Le nouvel ordre économique qui s’est alors installé sur la zone grâce aux plantations de vignes et aux puissantes raffineries de sucre a permis un peuplement rapide de la zone et a relié Puerto de las Nieves aux marchés européens. À partir du XVIème siècle, Agaete a constitué une escale forcée des navires se rendant en Europe du Nord.

Après cette période de splendeur, Agaete a subi une crise des exportations sucrières qui a duré deux siècles, concrètement jusqu’au XIXème siècle. C’est au cours de ce siècle qu’Agaete revit une autre grande époque de splendeur commerciale, en particulier par l’introduction de la cochenille et de la tomate. De par ailleurs, la construction du quai favorise le commerce avec les autres îles.

Géographie

La ville d’Agaete se situe dans le nord-ouest de l’île de Grande Canarie. Sa surface est au total de 45,50 km², le centre-ville se situe à 43 mètres au-dessus du niveau de la mer.

Malgré sa surface réduite, la topographie d’Agaete est en général, très abrupte. Il en ressort trois bassins principaux : Le Risco, Guayedra, et Agaete, atteignant une altitude maximale de 1180 mètres autour du sommet du Pinar de Tamadaba.

De par sa situation géographique et son orientation vers le nord-est, la commune d’Agaete n’affronte pas les vents alizés. Ce qui permet à Agaete d’être une ville où les précipitations sont rares tout au long de l’année avec une moyenne annuelle de presque 2400 heures de soleil par an, ceci assure un climat chaud et agréable. C’est une des caractéristiques qui fait que cette ville est une des plus visitées et avec un volume important de tourisme par rapport aux autres villes de la zone nord de l’île.

Économie

Jusqu’au XIXème siècle, l’économie d’Agaete était basée sur la production agricole et son exportation. Actuellement, prédominent les activités du secteur tertiaire comme l’hôtellerie et la restauration. C’est le résultat du fort développement touristique survenu ces dernières années sur l’île de Grande Canarie. Cependant et malgré le manque d’eau, l’agriculture et l’élevage occupent encore une part importante dans l’économie de la municipalité.

Les plantations de fruits tropicaux, le café et les orangers sont les productions les plus importantes du secteur primaire. En ce qui concerne l’élevage, la production artisanale de fromage de chèvre constitue l’activité prédominante.

Plus d'infos

Les cookies permettent de vous offrir de meilleurs contenus. Lors de l´utilisation de nos services, vous acceptez les cookies. En poursuivant la navigation, nous considérons que vous acceptez les cookies.