Gran Canaria
Web officiel du tourisme de Gran Canaria
Silueta Gran Canaria Site Map
Gran Canaria
image01
image01
image01
image01
image01
image01
Nature

Observación de la Naturaleza: Cresta de gallo

Cresta de gallo

Nom Scientifique : ``ISOPLEXIS ISABELLIANA´´

 Nom Commun : Cresta de Gallo (Crète de coq)

 Famille : `` Scrophulariaceae ´´.                                              

 Genre : ``Isoplexis ´´.

 Endémique de : Reserva Natural especial de Los Marteles, parque Natural Del Nublo, Gran Canaria.

 Autre localisation : Jardin Botanique Viera y Clavijo.

 Description : C’est une espèce en danger d’extinction qui est incluse dans le Catalogue des Espèces Menacées et qui demande d’un plan de récupération. Plante endémique de Gran Canaria, on ne connaît que trois populations en nombre inégal d’exemplaires qui vont de 6 et 10 à celles qui possèdent entre les 250 et 500. C’est une espèce qui est associée à la pinède, qui pousse sur les pentes des ravins à l’orée des pinèdes et aussi dans la broussaille des versants secs de la partie orientale de l’île. Les deux emplacements sont des pentes très élevées avec peu de sol. C’est pour cela que l’on peut interpréter que sûrement il y a eu une population plus importante auparavant. Les populations sont distribuées dans les ravins de Guayedra, Cazadores, Llanos de la Pez, Tenteniguadda, Hoyas de Camareta y Gamonal, Cueva Grande, Tirma,  et Riscos de Pino Gordo. Tous ces lieux se trouvent dans les limites de plusieurs espaces naturels protégés, tels que : La Reserva Natural Especial de Los Marteles, Parque Natural de Tamadaba, Parque Rural Del Nublo, Paisaje Protegido de las Cumbres. D’après la définition que nous donne David Bramwell dans son guide de poche `Flora de Canarias´, elle possède des propriétés médicinales, spécialement comme tonique cardiaque et comme laxatif. Il nous prévient de sa toxicité et ainsi l’utiliser avec précaution. Elle peut atteindre les 80 cm de hauteur et elle présente des feuilles lancéolées et de petites fleurs entre rouge et orange, qui fleurissent entre mai et juin. Elle a  aussi un grand intérêt scientifique dû à sas biologie reproductive, car ses agents de  pollinisation sont les petits oiseaux  qui partagent son habitat. Ses principaux ennemis sont les pâturages, la cueillette médicinale, la construction de routes et les travaux hydrauliques, ainsi que le passage de chasseurs sur le sol où elle pousse. On peut trouver cette espèce cultivée au Jardin Botanique Viera y Clavijo et elle n’est difficile à reproduire par semences et par boutures.

Plus d'infos

Les cookies permettent de vous offrir de meilleurs contenus. Lors de l´utilisation de nos services, vous acceptez les cookies. En poursuivant la navigation, nous considérons que vous acceptez les cookies.