Gran Canaria
Web officiel du tourisme de Gran Canaria
Silueta Gran Canaria Site Map
Gran Canaria

École de surf

Témoignage : premier jour de cours de surf

Vous pensez que la pratique du surf est réservée aux sportifs de haut-niveau ?  Peut-être vous trompez-vous. Laissez-nous vous conter le récit de ce que nous avons vu au cours de la première journée d'un groupe de surfeurs.

Déclarations exclusives des acteurs lorsqu’ils entrent en scène :

Une fille et sa table sous le bras marche le long de la plage

1) “À l'eeeaaaaauuuuuuuu !!!”. Cri poussé par Jorge, 10 ans, un des 120 enfants du Camp d'été de Mojo Surf, une des écoles de surf de la Mojo Surf, une des écoles de surf de la plage de Las Canteras. Ces déclarations spontanées ont été entendues après un moment d'émotion, favorisé par la baignade du matin. Après le signal du moniteur donnant le coup d'envoi de la journée, nous avons pu voir Jorge partir comme une flèche avec les autres membres du groupe. Chacun portant sa planche sous le bras, battant l'écume blanche avec agitation. C'est là qu'ils ont attendu leur première vague, entre chutes et tentatives de mettre en pratique  les mouvements qu'on leur avait enseignés. Les moniteurs, au bord de l'eau, corrigent les gestes des enfants ou les encouragent, selon les cas.

2) Adrián Marrero, 9 ans, sort de l'eau tout essoufflé. Il a passé un bon moment à essayer de se mettre debout sur sa planche. Lorsqu'il y est arrivé il est revenu jusqu'à la plage, tout près de son moniteur, à qui il expose ses doutes dans le sable. C'est la seconde fois qu'il participe au camp d'été, voici ces mots : "j'adore le surf, mais ici nous pratiquons d'autres sports comme le skate et le bodyboard. Ce sont des sports de glisse et ils nous aident à progresser. Le surf est mon sport favori, c'est pour cela que mes parents m'ont inscrit".

3) Andrea Díaz, 12 ans, nous explique aussi en quelques mots le phénomène de glisse. Elle l'assure, "l'équilibre que j'apprends en pratiquant le surf m'aide dans d'autres sports".

 

 

 

Un groupe de filles écoute attentivement les instructions du moniteur sur la plage
Deux enfants partent à l'eau avec leur table sous le bras

4) Jorge Rodríguez, 12 ans, “ C'est drôle parce que les moniteurs s'occupent de nous et c'est la meilleure façon d'être dans l'eau et de profiter de la plage avec les copains ”.

5) Un élève qui veut garder l'anonymat, commente tout en retirant ses palmes : "Mon objectif est d'arriver à faire un rush", nous demandons ce qu'est un rush. "Lorsque tu surfes la vague, il faut se hisser sur la crête, faire demi-tour et continuer à surfer la vague. Je pense qu'en une ou deux semaines, je peux apprendre. Ici, on apprend la technique et on s'entraîne à progresser un peu plus à chaque tentative. C'est comme apprendre à faire du vélo, au début tu pédales, puis tu trouves l'équilibre et après tu fais tout ce que tu veux".

6) Elsa Marrero, 13 ans, déjà accro au surf, raconte, “j'adorerais en faire mon métier, devenir monitrice et participer aux championnats. Je rêve d'être championne de surf". L'exemple des moniteurs fait partie du succès des écoles de surf. Les moniteurs sont de vrais sportifs, il n'est pas difficile de les trouver en train de surfer sur les plages de l'île.  C'est ce qui permet aux plus jeunes de découvrir les techniques qu'ils ne maîtrisent pas encore mais qu'ils réussiront un jour.

Des garçons et leur moniteur surfent en bord de plage

7) Oliver l'explique, “je rêve de faire un backflip”. On l'interroge sur cette figure, Oliver nous répond : "C'est faire demi-tour et continuer à surfer la vague, mais ce n'est pas facile".

8) Arrive Jaime Herrera, 10 ans, dernier à prendre la parole, le plus sérieusement du monde “j'aime le surf parce que c'est que du bonheur. Mon rêve est de faire la toupie et de réussir un tube".

Nous abandonnons la plage après notre rencontrer avec cette nouvelle fournée de surfeurs. Toutes ces déclarations en direct. Après ce moment, nous nous sommes mis à penser que les rêves, l'intensité et la motivation d'apprendre de nouvelles choses, l'amusement le plus sain et le respect de la nature, tout ceci fait aussi partie des cours des écoles de surf de Gran Canaria. Même si ce n'est pas inscrit dans la brochure d'information.