Gran Canaria
Web officiel du tourisme de Gran Canaria
Silueta Gran Canaria Site Map
Gran Canaria
L’Île

Fêtes et Informations

Fêtes et évènements

Au cours du mois de juin, la municipalité organise les fêtes patronales en l’honneur de San Juan Bautista réalisées dans le cadre historique de San Juan.

L’une des fêtes les plus traditionnelles et populaires de cette ville reste la Fiesta de la Traída del Agua (fête de l’offrande d’eau) célébrée au mois d’août. Elle se célèbre dans le quartier populaire de Lomo Magullo depuis environ 25 ans. Durant cette fête les habitants s’accueillent, ainsi que les touristes, avec ce liquide, se soulageant ainsi des chaleurs de l’été. 

En septembre, Telde fête la Bajada del Santísimo Cristo (la venue du Christ), une image du XVIème siècle qui se trouve sur l’autel principal du temple de San Juan Bautista. Cette icône bénéficie d’une grande ferveur populaire et est mise à disposition des habitants pour que les personnes pieuses puissent lui rendre hommage. Il est coutume de déposer une rose à ses pieds pour s’attirer une protection contre les maux et maladies.

Durant ce même mois se tiennent las Fiestas en Honor a Nuestra Señora del Carmen (fêtes en l’honneur de Notre Dame du Carmel). Les quartiers de pêcheurs de la ville sont décorés de fleurs pour rendre hommage à la sainte patronne des marins. La procession maritime – terrestre de la plage de Melenara est particulièrement impressionnante. 

Au mois d’octobre ont lieu les fêtes en l’honneur de Saint François d’Assises. Elles se déroulent dans le magnifique complexe historico-artistique du quartier de San Francisco et sont caractérisées par la préparation de la cape Pluvial (de pluie) du saint franciscain dans laquelle les habitants déposent leurs aumônes pour les nécessiteux.

En novembre vous assisterez aux fêtes en l’honneur de San Gregorio Tramaturgo, co-patron de la municipalité, au cours desquelles des processions défilent dans les rues de la ville. Dans l’une des parties du parcours, la figure de San Gregorio est orientée vers les cultures, puis inclinée trois fois pour bénir ces terres riches et fertiles.

Histoire

Il y a cinq siècles, Telde était la capitale d’un des deux royaumes qui se partageaient l’île de Grande Canarie. Des vestiges de la muraille de pierre qui marquait les limites du royaume sont encore conservés ici et là. Le premier centre urbain dont la fondation remonte à l’époque des missionnaires majorquins au cours du Moyen Âge, est la première trace des racines espagnoles implantées à Grande Canarie.

Après la conquête de l’île eut lieu le partage des terres. A Telde, les conquistadores Alonso Rodríguez de Palenzuela, Alonso de Matos et Cristóbal García del Castillo en furent les principaux bénéficiaires, le premier établissant bientôt des plantations de canne à sucre et d’ingénieuses raffineries.

Cette industrie initiale du sucre donne son grand essor à la ville, on assiste alors à la construction de belles demeures et à l’acquisition d’œuvres d’art importantes. Les premiers quartiers de ce genre se construisirent aux alentours du temple de San Juan Bautista et de la Plaza Mayor où s’établirent les principaux édifices publics et religieux de la municipalité.

Géographie

Telde est la ville la plus étendue et peuplée de la région orientale de l’île de Grande Canarie. Sa superficie est de 100,2 km2 est son altitude de 130 m.

Au Nord, ses frontières communiquent avec les villes de Las Palmas de Gran Canaria et Santa Brígida ; au Sud avec Ingenio ; à l’Ouest avec Valsequilllo et à l’Est donnent sur l’Océan Atlantique.

L’espace physique de la municipalité est séparé en trois zones distinctes : La plateforme côtière, les métairies et le sommet, avec un dénivelé supérieur à 1 300 mètres sur une distance d’à peine 15 km dans laquelle se détachent quelques formations volcaniques et un complexe réseau de gorges et de canyons.

Du point de vue géologique, le territoire de Telde se distingue comme une zone rajeunie par les émissions volcaniques du quaternaire qui ont projeté des matériaux basaltiques sur la surface et adouci l’inclinaison des terrains vers la mer. Les volcans les plus significatifs, de par leurs structures, sont : Montaña de Las Palmas, Montaña de Cuatro Puertas et Montaña de Santidad. Il faut également noter le champ de volcans de Jinámar pour son importance géologique et son paysage impressionnant avec ses nombreuses formations éruptives en bon état de conservation.

Économie

L’agriculture fut l’activité de base de la ville de Telde jusqu’à la fin du XXème siècle. Le développement de ce secteur agricole, commercial et d’irrigation (bananes et tomates) était orienté vers une production destinée à fournir les marchés européens.

Aujourd’hui, cette agriculture est en net déclin et en processus de transformation et de substitution par d’autres cultures, développées sous serres ou sur des terrains abandonnés par les systèmes traditionnels d’exploitation. Les cultures les plus importantes continuent d’être les pommes de terre, le maïs et certains légumes.

Depuis des siècles, Telde a également implanté diverses industries qui ont apporté les matériaux nécessaires au développement de ses activités économiques : activités agricoles, portuaires, touristiques, etc.

Plus d'infos

Les cookies permettent de vous offrir de meilleurs contenus. Lors de l´utilisation de nos services, vous acceptez les cookies. En poursuivant la navigation, nous considérons que vous acceptez les cookies.